Puigdemont est en Belgique après il est accusé de rébellion

Les rapports sont émergents, en espagnol et en Catalan de presse que l’ancien Président Catalan Carles Puigdemont est maintenant en Belgique. Vendredi, le parlement Catalan a déclaré son indépendance seulement pour voir l’autonomie suspendu par le Sénat espagnol à moins d’une heure.

Il peut être aux côtés des autres membres de son gouvernement, mais pour le moment il est difficile de savoir qui ils sont. Plus tôt dans la journée, il a posté une photo sur Instagram de l’intérieur de la Generalitat, siège du gouvernement Catalan, mais l’image n’a pas été prise ce matin.

Que fera le gouvernement espagnol? Les rapports de Madrid-dire que H Mariano Rajoy n’est pas trop excité par Puigdemont du voyage à Bruxelles et qui sont heureux de voir qu’il n’a rejeter sa destitution.

Plus tôt, l’Espagne, le Procureur Général a annoncé qu’il est en appuyant sur les accusations contre Puigdemont et de son gouvernement pour la rébellion et à la sédition. Ils ont été invités à fournir plus de 6 millions d’euros pour assurer leur libération sous caution.

Le président du parlement Catalan, Carme Forcadell a accepté la dissolution du parlement, qui a été imposée par Madrid. L’un des pro-indépendance des parties, l’ERC a dit qu’il va participer à l’élection qui aura lieu le 21 décembre. Il y avait des doutes si les élections devraient être reconnues b les parties. Aussi, Marta Pascal, membre de Puigdemont de PDEcat partie dit qu’elle va participer aux élections.

Plus: EUR/USD récupère sur la faiblesse du dollar, Catalan calme

Leave a Reply