Kiwi retour: la Politique n’est pas tout

Le dollar néo-zélandais a été durement touchée par les élections, qui a finalement vu un changement de la garde au sommet. Pourtant, l’économie a également fait sa marque sur le kiwi dollar.

La nouvelle-Zélande a signalé une hausse de 2,2% de l’emploi, beaucoup mieux que de 0,8% qui a été prévu et la récupération à partir d’une petite goutte d’avance. Année après année, l’économie a vu de 4,2% de plus d’emplois, aussi bien mieux que de 2,5% prévu.

Le taux de chômage a chuté à 4,6% et c’est venu en dépit d’une augmentation du taux de participation: pas moins de 71.1% contre 70% au 2e trimestre 2017. Pour comparaison, le taux de participation aux états-unis est seulement autour de 63%.

Les salaires sont en hausse de 1,2% q/q, au-dessus des attentes, mais excelle pas comme les autres chiffres. Néanmoins, c’est un superbe rapport.

NZD/USD s’échangeait autour de 0.6840 avant la sortie et a sauté par-dessus la résistance à 0.6880 dans les suites immédiates. La paire a continué vers le nord et atteint 0.6925 au moment de la rédaction. La prochaine pac est la ligne évidente de 0,70.

Le saut peut ne pas sembler énorme en termes de pips, mais cela reflète une hausse de plus de 1,2%, soit l’équivalent de 140 pips sur EUR/USD.

La nouvelle-Zélande publie ses données sur l’emploi qu’une seule fois par trimestre et, naturellement, cette publication a un plus grand impact que les emplois des rapports d’ailleurs.

Quelle est la prochaine? Tout dépend de la banque centrale, qui bénéficient d’un emploi de mandat. La situation de l’emploi semble bon et qui peut justifier une hausse de taux, contrairement à la position accommodante de la attentes.

Leave a Reply